Les risques sur le CAC 40 en 2015

RisqueNouvelle historique, en ce début d'année la BCE malgré le refus des Allemands a décidé d'utiliser le quantitative easing, c'est à dire de faire marcher la planche à billet.

Le principe est de fabriquer de la monnaie à partir de rien pour l'injecter dans l'économie dans le but de faire repartir la croissance de la zone euro.

Mario Draghi prévoit 60 à 70 Milliards par mois d'argent frais injecté dans l'économie européenne, ceci pendant plus d'un an.

Ceci a longtemps été utilisé aux Etats Unis par l'intermédiaire de la FED, il a permis de doper artificiellement les marchés actions, en fait cela ne profite pas vraiment à l'économie réelle, 70% de l'argent créé irrigue uniquement les marchés financiers.

Il est fort probable qu'il se passe la même chose sur les marchés européens, donc la donne a bien changé, les probabilités de hausse sont bien présentes!!

Cela n'enlève pas la prudence que nous devons avoir, les points noirs ne sont pas pour autant supprimés (crise du crédit en Chine, croissance européenne en berne, warning sur les graphiques techniques, crises géopolitiques...cela les reporte juste à plus tard!!!

Voici la liste:

 

La BCE a changé la donne mais les risques sont toujours présents.

Les marchés financiers ont connu une année 2014 difficile, le résultat sur le CAC 40 en 2014 est de 0% (0,02%).

Beaucoup de signaux avant coureurs nous indiquent de nombreux dangers à l’horizon 2015.

Sur le plan de la macro économie :

EUROPE EN BERNE :

La croissance en Europe a été inexistante en 2014 et sera très faible en 2015, les perspectives de gain sur les marchés seront faibles.

Croissance europe

CRISE CHINOISE :

La chine bénéficie d’une croissance exemplaire mais cela tend à s’amenuiser, une baisse d’un point seulement se répandrait comme le mal dans toute l’économie mondialisée.

De plus elle risque de connaître une crise du crédit selon certain économiste un peu à l’espagnole mais en bien plus grave…produits de gestion financière frauduleux, shadow banking, corruption, immobilier pourri, villes fantômes, fuite des capitaux... Tout cela à une échelle gigantesque qu’est la Chine.

CRISE PETROLIERE :

Il ne faut pas oublier la crise pétrolière systémique qui met à mal des lobbies et des pays qui ne peuvent pas survivre avec un barils sous les 60 dollars.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/12/17/20002-20141217ARTFIG00244-comprendre-la-guerre-du-petrole.php

 

Sur le plan politique :

ATTENTAT :

Les vagues d’attentat de l’état Islamique annoncées en grande pompe sont prises aux sérieux par l’occident, nous assistons tragiquement en France aux premiers soubresauts avec les frères Kouachi,

https://www.youtube.com/watch?v=3CIrye0Lz10

Selon la sécurité intérieure le Vatican ou le Pape serait une des cibles prioritaires, ce qui bouleverserait le monde avec une reprise des conflits en Orient…Les répercussions économiques seraient terribles notamment sur le front du pétrole (et oui encore !!).

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20031227.OBS1811/le-vatican-cible-d-un-attentat.html

http://www.directmatin.fr/monde/2014-10-14/le-vatican-dans-le-collimateur-de-letat-islamique-693062

MONTEE EUROSCEPTIQUE :

Beaucoup de pays deviennent Eurosceptique, les partis politiques qui prônent la sortie de l’Euro ou de l’Europe sont légions

Grèce, Espagne, Angleterre,Irlande, Portugal, Hollande

En mai 2015 je crois savoir que les Anglais devraient voter au sujet de l’Europe, l’UKIP dirigé par Nigel Farage, orateur fabuleux qui enflamme l’hémicycle Européen a de grande chance de bouleverser les tendances européistes.

https://www.youtube.com/watch?v=gS2BHC8mmRs&spfreload=1

Je vous laisse imaginer les répercussions sur les marchés financiers si l’UK devait sortir !!

CONFLIT UKRAINIEN :

Il ne faut pas oublier aussi que le conflit Ukrainien entre le front Euro atlantiste et Russe n’est pas toujours pas terminé !!!!!!

Les sanctions économiques pleuvent de part et d’autres :

http://www.les-crises.fr/sanctions-suicidaires-pour-lue-la-russie-efface-le-south-stream/

Sur le plan technique :

VIX :

L’indice de la peur est au plus bas ce qui veut dire que les probabilités pour qu’il remonte sont extrêmement élevées…et c’est exactement ce à quoi nous assistons cette semaine du 5 janvier.

Vix 2

Sa courbe est toujours inversement proportionnelle aux marchés !!

Sur le plan graphique en mensuel nous ne pouvons constater que des similitudes avec les veilles de mauvaises années : 2001, 2002, 2008, 2011.

DOJI D’INCERTITUDE :

Observez les dojis d’incertitudes qui annoncent les catastrophes.

Mensuel cac fin 2014 lobourse

POINT PIVOT :

Le point pivot pour cette année est 4200 pts sur le CAC 40, au dessus c’est haussier avec pour objectif 5000 pts en dessous c’est baissier avec pour objectif 2870/3150 pts.

Selon Atcac nous avons un objectif d’aller à 2900 pts à + de 6 chance sur 10.

Cela est dû à la cassure d’un biseau ascendant, les probabilités prouvent qu’en cas de rupture les prix rejoignent très souvent la base de cette figure à savoir les 2922 pts.

Env. à la 8ème minute de la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=oHNdM5X6FtU

FIN DU QUANTITATIVE EASING US:

Les marchés depuis 2008 sont totalement drogués à la machine à billet de la FED, à chaque fois que la banque centrale US à lancer son programme de rachat d’actifs ex nihilo les marchés ont littéralement été euphorique, créant une bulle spéculative sur tous les indices.

Depuis octobre dernier les marchés n’ont plus de morphine, ils devront donc se fier qu’aux fondamentaux de la macro et de la micro économie cités ci dessus, dur retour aux réalités des choses...ceci est difficile à encaisser.

CYCLE :

Ajoutons à ce scenario le fait que les crises liées à un déséquilibre de la création monétaire par rapport à la création de richesse surviennent environ tous les sept ans. L’amplitude du cycle est de 7 ans. En 1994, la bulle obligataire… En 2001, la bulle internet … en 2008 la crise des subprimes...En 2015, on pourrait donc connaître l’éclatement d’une nouvelle bulle financière mais dont les répercussions économiques seraient d’autant plus graves que les structures n’ont pas été réformées. «

Source Atlantico »

 

 

Ajouter un commentaire