Retraite Madelin: perte de 15 à 20% sur votre rente!!!!!!!

loi-madelin.pngRetraite Madelin : Danger ! La table de mortalité change le 21 décembre 2012 !

Aujourd’hui sur les contrats d’assurances vous avez deux tables de mortalité distinctes entre les hommes et les femmes en ce qui concerne le calcul des rentes viagères.

A partir du 21 décembre 2012 cette distinction n’existera plus, ceci décidé par la cour européenne de justice.

Le contrat d’assurance retraite par excellence touché de plein fouet est bien évidement le contrat retraite Madelin.

Cette mesure va toucher à peu près 80% des contrats concernant les hommes.

Les conséquences de cette décision :   Le niveau de retraite versé par les contrats des hommes va baisser d’environ 15 à 20 % d’un coup.

Il faut agir tout de suite !!!!!!!!!

Contactez-moi monargentrading@gmail.com

 

Rappel sur le madelin :

Civil :

Le contrat Madelin est un outil successoral au même titre que l’assurance vie pendant la phase de constitution du capital (avant la retraite).

Les capitaux en cas de décès seront rétribués aux bénéficiaires sous forme de rente temporaire étalée sur 10 ans maximum ou viagère défiscalisée.

 

Social :

Insaisissabilité des capitaux détenus dans les contrats Madelin.

Le contrat Madelin est un outil retraite par excellence, car le capital constitué se transforme obligatoirement en rente viagère, c’est la phase de transformation.

Il existe plusieurs options de rentes, voici les plus communes :

 

Rente classique :

Sans choix d'option du client lors de la transformation en rente, elle prévoit le versement d'un revenu régulier à son bénéfice exclusif tout au long de sa vie.

 

Rente avec réversion :

C’est une rente réversible qui au décès du premier bénéficiaire, est alors attribuée, en tout ou partie, à un second bénéficiaire (conjoint survivant, par exemple).

Le contrat de « La Mondiale » ne prévoit cette option que pour le conjoint « marié ».

 

Rente avec annuités garanties :

La rente viagère avec annuités garanties est une alternative à la rente réversible. Le principe de cette option est de garantir, quoi qu'il arrive, le versement d'une rente sur une durée minimum librement fixée parmi les choix proposés : 5, 10, ou 15 ans*. (Différence entre âge du départ à la retraite et Max. table de mortalité – 5 ans)
 

En cas de décès pendant la période d'annuités garanties, le bénéficiaire désigné percevra 100% de la rente durant la période restant à courir et ceci en cascade suivant dévolution successorale.

 Si le rentier vit plus longtemps que la période d'annuités garanties, il bénéficiera de la sécurité d'une rente qui reste viagère.

 

Exception à la règle :

Il est  possible de récupérer les capitaux intégralement dans deux cas bien précis :

  • En cas de liquidation judiciaire
  • invalidité absolue

 

Fiscal :

Le Madelin permet en contrepartie de bénéficier d’une réduction d’impôts et est exonéré d’ISF.

Exonération de la CSG/CRDS au dénouement du contrat.

Stratégie de déduction de revenus et non réduction d’impôts.

Deux cas de figure pour l’IRPP/IS :

 

Réduction à l’impôt sur les sociétés (Chefs d’entreprises majoritaires, égalitaires si la gérance est majoritaire sont concernés par l’impôt sur les sociétés)

Dans ce cas de figure les cotisations viennent s’ajouter aux charges de l’entreprise. C’est pourquoi vous économisez d’autant  en impôt auquel vous êtes assujetti soit 15% ou 33%.

 

Réduction à l’impôt sur le revenu (Artisans, commerçants, entreprises individuelles, TNS, Professions libérales, chefs d’entreprises à l’impôt sur le revenu….).

Dans ce cas de figure vous bénéficiez d’une réduction d’impôts à hauteur de votre tranche marginale d’imposition (5,5%, 14%, 30% ou 40%)

 

Calcul des plafonds de cotisations :

10% des revenus + (15% des revenus – le plafond de la sécurité social)

Se plafond se cumule avec les cotisations PERP et PERCO. 

Attention à la quotité des 8% sur le plan fiscal, si cumule de plusieurs contrats retraite.

 

Calcul de la rente viagère :

A l’issue du contrat, l’épargnant dispose d’un capital, fruit de ses années de cotisations. Ce capital est aliéné, il appartient à l’assureur qui le placera et versera en contrepartie une rente dont la durée et le montant dépendront de l’espérance de vie de l’épargnant.
Le contrat est dénoué, placé dans un fonds cantonné sécurisé à la Caisse des dépôts et des consignations.

La rente viagère est déterminée au jour du départ en retraite par un taux de conversion défini à partir de plusieurs éléments :

  • La table de mortalité
  • Le taux technique
  • Le capital constitué

La table de mortalité

Pour déterminer l’espérance de vie de l’épargnant en fonction de son âge, on se base sur une table de probabilité crée par l’INSEE.

  • TGH05
  • TGF05

 

Aviva a garanti cette table de mortalité (figé) sur le contrat Madelin.

La TPRV93 n’est plus en vigueur aujourd’hui.

Le taux technique

Il s’agit d’un taux d’anticipation sur la revalorisation future de la rente. Il varie entre 0 et 3%. Un taux technique élevé améliore le taux de conversion de la rente.
En contrepartie, les futures revalorisations de la rente seront moins importantes.

Financier :

Toutes sortes d’instruments financiers peuvent être placés dans cette enveloppe (actions, obligations, taux garantis….).

Deux phases de constitutions possibles :

  • Versements libres
  • Versements réguliers

Les supports :

  • Taux garantis
  • Obligations européennes, émergentes
  • Actions européennes, émergentes
  • Fonds à formules
  • Fonds GPS

Ce document est non contractuel.

madelin retraite madelin modification madelin modification rente madelin rente madelin

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×